Retour à l'aperçu

Duel EV par Athlon: Renault 5 E-Tech Electric versus Lancia Ypsilon: des citadines électriques élégantes avec une autonomie de 400 km

La Renault Zoé, qui a connu un franc succès, passe le flambeau à la Renault 5 rétrofuturiste. Cette dernière se présente comme la réincarnation électrique de la sympathique petite citadine du même nom, populaire dans les années 70 et 80. Sa toute nouvelle rivale italienne regarde également en arrière. Lancia souhaite se repositionner sur la carte en tant que constructeur de voitures de classe innovantes, originales et raffinées, et c'est la Ypsilon qui ouvre le bal.

    Nostalgie française et renaissance italienne

    Dès le premier regard, la Renault 5 suscite la sympathie avec ses phares souriants et son surprenant mélange de design hypermoderne et de formes classiques. Les surfaces lisses contrastent avec les détails aérodynamiques du pare-chocs et des passages de roue, qui enveloppent de grandes roues aux accents bicolores. Elle repose sur une toute nouvelle plateforme caractérisée par un pack de batteries assez mince, ce qui est bénéfique pour le centre de gravité et la stabilité de conduite.

    On serait bien loin de le soupçonner, mais la Lancia Ypsilon doit sa renaissance à la plateforme modulaire de Stellantis, qui sert également de base à l'Opel Corsa et à la Peugeot 208. Son avant propose la calandre typique de la marque, tandis que les feux arrière ronds à LED font référence à la légendaire Stratos. Un autre détail sympathique est l'écusson Lancia apposé comme un bijou sur les montants. Il apparaît clairement que la marque vise le segment premium, surtout au niveau de l’habitacle.

    Un intérieur où l'on se sent chez soi

    Dans sa carrosserie de 4,08 mètres de long et 1,76 mètre de large, la Ypsilon sait parfaitement exploiter l'espace, même si un coffre de 309 litres n'est pas exceptionnel. En termes de finition, le savoir-faire italien et le sens de l'innovation vont de pair avec le respect de l'environnement. Ainsi, le plateau original de la console centrale est réalisé en plastique bio.  Au-dessus trône un système d'infodivertissement de pointe, que l'on peut manipuler en toute fluidité depuis les sièges avant luxueux – qui, en option, peuvent même être équipés de la fonction massage.

    Contrairement à la Lancia, la nouvelle citadine de Renault a été développée de A à Z comme une voiture électrique. Un grand empattement, des porte-à-faux très courts et étonnamment beaucoup d'espace intérieur pour une voiture de seulement 3,92 mètres de long. Avec son coffre de 326 litres, elle surpasse également la Ypsilon. La forme de base du tableau de bord a un look très ‘seventies’ avec ses deux niveaux. La finition avec des surpiqûres contrastées dégage une atmosphère ludique et sportive. Pour une voiture de ce segment, la finition et l'équipement sont étonnamment haut de gamme, surtout en ce qui concerne l'infodivertissement.

    Performances électriques équivalentes

    Les spécifications de la Lancia Ypsilon ne surprendront personne. Elles sont alignées sur celles de ses cousines chez Peugeot et Opel: le moteur délivre 115 kW (156 ch) et est alimenté par une batterie lithium-ion de 51 kWh. Cette combinaison offre, dans le meilleur des cas, une autonomie WLTP de 403 km. Pour la recharge normale, elle accepte une puissance conforme au marché de 11 kW.  La charge rapide, quant à elle, peut atteindre un maximum de 100 kW. Comptez un peu plus d'une demi-heure pour passer de 10 à 80 % de charge.

    Avec sa batterie de 52 kWh et sa capacité de recharge rapide de 100 kW, la Renault 5 E-Tech Electric nécéssite à peu près le même temps pour se recharger. Son autonomie est également similaire à celle de l'italienne, atteignant 410 km. Son moteur électrique est légèrement moins puissant (110 kW / 150 ch), mais grâce à son poids inférieur, elle accélère un peu plus rapidement à 100 km/h. Si  l’on considère son Unique Selling Proposition,  la 5 offre un chargeur embarqué bidirectionnel de 11 kW, qui pourra à terme restituer l'électricité de la batterie au réseau.

    Conclusie?

    Que ce soit la Renault 5 ou la Lancia Ypsilon, toutes deux jouent la carte de la nostalgie, mais dans un habillage très moderne. Si vous appréciez le design italien, une finition premium et une touche d'originalité, alors la Ypsilon mérite votre considération. Vous préférez quelque chose de sportif et funky? La 5 est une championne et, grâce à son approche ‘EV-only’ et à son concept un peu plus récent, elle a une légère avance en termes de technologie.