MyAthlon

    EV Branché Athlon - Mazda CX-60: SUV hybride rechargeable haut de gamme

    vendredi 20 mai 2022

    Le CX-60 est destiné à séduire les clients traditionnellement enclins à pousser la porte d’un show-room BMW ou Jaguar pour s’offrir un SUV sportif équipé d’une batterie rechargeable. Jamais Mazda n’avait affiché de telles prétentions!

    Mazda CX-60 hybride rechargeable PHEV

    Le CX-60 se profile d’emblée comme un crossover Mazda, même si ses proportions s’écartent sensiblement de celles du CX5. Il s’agit à la base d’une propulsion, ce qui se remarque au faible porte-à-faux à l’avant et à la longueur du capot moteur. De profil, il affiche des airs d’Alfa Romeo Stelvio, ce qui est plutôt flatteur.   

    A l’intérieur, Mazda estime avoir atteint un summum. Le constructeur fonde son argumentaire marketing sur les concepts ‘Human-centric’ et ‘Crafted in Japan’. En français, on dirait que la voiture a été conçue autour des occupants, avec un soin particulier pour l’ergonomie et l’habillage.

    Bien assis? 

    Une bonne position de conduite est essentielle. Mazda le sait et pour optimiser le confort de ses clients, elle a instauré un système de réglage automatique du volant et du siège en fonction de la stature du conducteur. Il suffit lors de la première utilisation d’introduire votre taille sur l’écran central pour que celle-ci soit enregistrée et que les électromoteurs du volant et du siège conducteur se règlent et vous offrent la position de conduite que le véhicule estime idéale.

    Vous pouvez ensuite enregistrer cette position, ainsi que celle des rétroviseurs extérieurs et même de l’airco et du système audio. Chaque fois que vous vous installerez au volant, votre visage sera scanné et le CX-60 activera tous les réglages selon vos préférences. Le système d’infodivertissement se commande via un bouton rotatif sur la console centrale, comparable au système iDrive de BMW, mais en version simplifiée. Mazda a également tenu à ce que l’écran ne soit tactile qu’à l’arrêt pour éviter que vous quittiez la route des yeux trop longtemps.

    Prestations nerveuses

    D’après la norme WLTP, vous devriez pouvoir – dans le meilleur des cas – couvrir 63 kilomètres en mode électrique avec la batterie de 17,8 kWh. Le moteur électrique de 129 kW est en tout cas suffisamment puissant pour permettre au CX-60 d’atteindre facilement sa vitesse de croisière. En ce qui concerne la récupération d’énergie, vous avez le choix entre deux positions : normale et élevée. En revanche, pas de conduite à une seule pédale (one-pedal driving).

    Lorsque la batterie est déchargée ou que vous souhaitez plus de puissance, vous pouvez faire intervenir le moteur à essence de 2,5 litres et 4 cylindres. Celui-ci tourne selon le cycle Atkinson connu pour sa faible consommation, à l’instar des hybrides Toyota et Ford. Mais si vous le souhaitez, il peut aussi vous propulser à 100 km/h, départ arrêté, en moins de 6 secondes.

    Des valeurs pour le moins sportives qui expliquent également pourquoi Mazda a privilégié des suspensions aussi fermes. Plus axé sur l’agrément de conduite que le confort, le Mazda CX-60 bénéficie néanmoins d’un niveau d’équipement luxueux et se profile comme un véhicule agréable à conduire, grâce notamment à l’efficacité de son insonorisation.

    Mazda CX-60

    Envie de configurer le nouveau CX-60 dans MyAthlon?

    Découvrez MyAthlon