MyAthlon

    Le budget mobilité pour les PME: un sacré atout

    lundi 17 janvier 2022

    Les employés d’une PME qui le souhaitent peuvent restituer leur voiture de société actuelle en échange d'un budget mobilité. Le principe repose sur 3 piliers : une voiture écologique, une 'mobilité douce' et le solde éventuel. Les PME qui proposent un budget mobilité peuvent ainsi attirer des talents et les garder.

    Cécile Liénard

    Le COVID-19 a complètement changé notre manière de vivre et de travailler. On se déplace moins - ou du moins différemment - ce qui rend le budget mobilité fédéral plus pertinent que jamais. Cette solution permet en effet de gérer la mobilité autrement et de rendre les déplacements privés, mais aussi le logement, fiscalement intéressants.

    Quelle voiture écologique pour mon budget ?

    Le premier pilier du budget mobilité consiste en une voiture affichant un faible taux d'émissions de CO2, comme une électrique ou une hybride rechargeable. Entrent également en ligne de compte les voitures à moteur thermique – essence ou diesel – à condition qu'elles n'émettent pas plus de 95 g/km. Ces voitures conventionnelles sont toutefois moins intéressantes sur le plan fiscal et rares sont celles qui peuvent se targuer d'un taux d'émission inférieur à cette valeur.
    La bonne nouvelle, c'est que l'offre de voitures électriques et d'hybrides rechargeables s'est considérablement étoffée et qu'elle continuera de croître en 2022. Il est vrai qu'à l'achat, elles sont plus chères que leurs homologues à essence ou diesel, mais cet écart est partiellement, voire totalement compensé par une déductibilité fiscale supérieure et un coût d'utilisation inférieur. Il faut donc tenir compte du Total Cost of Ownership (TCO), qui varie au cas par cas. 

    Moins de kilomètres, plus de budget

    Par ailleurs, on peut supposer que la personne qui opte pour le budget mobilité parcourra moins de kilomètres avec sa voiture de société. L'objectif est de recourir un maximum aux modes de transports alternatifs, comme le vélo et les transports en commun, et ce non seulement pour la navette quotidienne, mais aussi pour les déplacements privés, lesquels peuvent également être financés par le budget mobilité sans être considérés comme des avantages en nature. 
    Cela signifie-t-il que vous pouvez invoquer un kilométrage annuel inférieur pour votre voiture écologique et ainsi réduire le loyer mensuel ? « Si le client (l'employeur) le souhaite, c'est parfaitement possible. Soit cela lui donnera accès à une voiture plus chère, soit cela libèrera plus de budget pour le deuxième pilier. Il n'est toutefois pas raisonnable de baisser le kilométrage à des valeurs irréalistes. Ne commettez pas l'erreur de sous-estimer votre kilométrage, car le prix du leasing sera de toute façon recalculé sur base des chiffres réels, avec le risque de le voir exploser au-delà du budget mobilité », explique Cécile Liénard, Senior Product Manager chez Athlon Belgium.

    Aussi pour les frais d’habitation

    Autre aout : si votre budget présente un excédent, vous pouvez financer jusqu'à 100% de votre loyer ou des mensualités de votre crédit hypothécaire, à condition que vous résidiez à maximum 10 km de votre lieu de travail.

    Mais qu'en est-il des employés qui travaillent à domicile? Et l'allocation piéton, ça existe? Un plafond est-il applicable et y a-t-il une période d'attente?

    Vous trouverez des réponses claires à toutes ces questions dans notre dossier "Le budget mobilité : un plan motivant".

    Besoin de conseils pour faire le bon choix? 

    N'hésitez pas à prendre contact avec Athlon Consulting. Un de nos experts vous aidera tout au long de l'implémentation du budget mobilité dans votre entreprise. 

    Suivez l'actualité concernant la mobilité

    Abonnez-vous gratuitement et recevez le Mobility Reporter par e-mail. 

    Abonnez-vous gratuitement