Information

Le budget mobilité : enfin une réponse aux attentes du travailleur d’aujourd’hui.

Posté sur
Les salariés sont toujours plus nombreux à vouloir privilégier les solutions durables. La technologie permet déjà d’interconnecter les modes de déplacement. Et depuis 2019, la législation est également au rendez-vous. A présent, la balle est dans le camp de l’employeur : à lui de jouer s’il désire attirer les travailleurs de la nouvelle génération.

Télécharger le whitepaper

 

Le budget fédéral pour la mobilité a été mis en place en mars 2019. Il permet aux employeurs d’écologiser leur parc automobile et aux salariés d’effectuer leurs trajets domicile-travail sur un mode plus flexible et durable. Tant mieux car ceux-ci ne désirent justement plus se contenter d’une option mobilité unique. Grâce au budget mobilité, ce n’est d’ailleurs plus nécessaire.

Qui entre en ligne de compte pour un budget mobilité ?

Le budget mobilité fédéral est destiné aux travailleurs qui disposent d’une voiture de société ou qui y ont droit. Les voitures-salaire n’entrent pas en ligne de compte. Lorsque son employeur lui propose un budget mobilité, le travailleur est libre d’accepter cette option ou non.

Comment le salarié peut-il utiliser un budget mobilité ?

Il y a trois piliers. Le salarié peut choisir le montant qu'il désire consacrer à chaque pilier. Autre avantage, ce budget peut également servir à ses déplacements privés.

1. Une voiture écologique.

Les voitures écologiques ont le vent en poupe. Entrent en ligne de compte les modèles 100% électriques et les hybrides rechargeables dont le taux d’émission de CO2 n’excède pas 50 g/km. Les voitures ordinaires essence ou diesel également, pour autant qu’elles n’émettent pas plus de 100 g de CO2 par kilomètre. Ce faible taux d’émission apporte un avantage financier supplémentaire : révision à la baisse de l’ATN pour le salarié et de la contribution CO2 pour l’employeur

2. Moyens de transport alternatifs ou intervention dans le prix du logement.

Le budget peut également financer les déplacements en transports publics, l’achat d’un vélo électrique ou un trajet en taxi. Même si vous utilisez ledit taxi pour partir en vacances. Tant les déplacements professionnels que privés sont couverts. Les déplacements effectués avec un moyen de transport alternatif ne sont pas taxés. Les personnes résidant dans un rayon de 5 kilomètres de leur lieu de travail peuvent aussi utiliser une partie du budget pour payer le loyer. Plus d’information dans notre tout nouveau whitepaper.

3. Le solde.

Celui qui au terme de l’année n’a pas dépensé son budget peut réclamer le paiement comptant du solde, après déduction d’une contribution sociale de 38,07%. Il est donc plus intéressant de dépenser l’intégralité de son budget mobilité.

Qu'est-ce qui rend le budget mobilité attrayant pour l’employeur ?

Les chances de succès du nouveau système ne sont pas déterminées uniquement par les salariés, mais aussi et surtout par les employeurs. Car ces derniers tirent également bénéfice de l'introduction d'un budget mobilité flexible.

1. Entreprendre sur un mode plus durable

Le budget mobilité est axé, nous l’avons vu, sur les alternatives vertes. Il vous donne un coup de pouce pour écologiser votre flotte. Avec lui, la responsabilité sociale des entreprises se trouve également simplifiée.

2. Les salariés exigent de la flexibilité

La flexibilité devient un facteur toujours plus important pour les employeurs qui désirent attirer les travailleurs de la nouvelle génération. Cette flexibilité concerne tant la mobilité que le travail. Car les salariés préfèrent choisir eux-mêmes la manière de se rendre de A à B. Vous trouverez de plus amples informations sur le travail flexible dans notre tout nouveau whitepaper.

3. Avantage financier

Le budget mobilité représente également un sérieux avantage financier pour l’employeur car toutes les dépenses du deuxième pilier (moyens de transport alternatifs ou aide au logement) sont entièrement déductibles.

Tout est en place pour garantir le succès du budget mobilité : le cadre juridique et les véhicules écologiques, sans oublier une gestion simplifiée par le soutien d’un partenaire aussi expérimenté qu’Athlon. Aujourd’hui, les employeurs ont tous les outils en main pour accompagner l’engagement et la prise de conscience écologiques toujours croissants de leurs salariés.

Vous désirez plus d’information sur le budget mobilité ? Découvrez notre tout nouveau whitepaper : Maison, travail et mobilité en 2030 


Télécharger le whitepaper

 

Retour au sommaire