Information

Petit guide pratique des changements annoncés en 2021

Posté sur
2021 redevient une année charnière sur le plan de la fiscalité automobile, du fait notamment de l'adoption de la norme WLTP comme base de calcul et des conséquences que cela aura sur les aspects fiscaux basés sur le taux d'émission de CO2 de la voiture, comme la TMC en Flandre, mais aussi la déductibilité fiscale, l'avantage de toute nature et la cotisation de solidarité.

Pour vous aider à vous y retrouver, Athlon édite un guide de référence intitulé “La fiscalité automobile en 2021 – un récapitulatif des changements majeurs”. Nous en avons également profité pour jeter un œil sur ce que nous réserve l'avenir.

Comme vous êtes appelé à prendre aujourd'hui des décisions concernant des véhicules qui feront partie de votre parc automobile pendant 3 à 5 ans, il est essentiel que vous soyez parfaitement informé des aléas qu'implique ce choix.

Ce que vous devez savoir et pourquoi

Aujourd'hui, les hybrides rechargeables sont quasi tous déductibles fiscalement à 95%. Mais on peut se poser la question de savoir si ce sera encore le cas en 2022 ou 2023. A moyen terme, il est fort probable que non, puisque le gouvernement actuel veut que toutes les véhicules de société atteignent la neutralité carbone d'ici 2026.

Privilégier le diesel, l'essence, l'hybridation légère, la technologie full hybride, une hybride rechargeable, le CNG ou la conduite 'tout électrique' peut avoir un impact fiscal majeur. En tant que partenaire de confiance, Athlon vous aide à faire le meilleur choix, tant sur le plan écologique qu'économique.

CO2 supérieur = taxation plus lourde

Jusqu'à il y a peu, le calcul fiscal en Belgique se fondait sur le cycle NEDC 2.0. Mais depuis le 1er janvier 2021, celui-ci a été remplacé par le cycle WLTP, qui renseigne des valeurs CO2 plus élevées et implique par conséquent une taxation plus lourde. 

Une réalité qu'il convient toutefois de nuancer. A commencer par le fait que la TMC et la taxe de circulation annuelle des véhicules en leasing continuent à dépendre de la puissance et du nombre de chevaux fiscaux. Autrement dit, la situation de ces véhicules reste inchangée. Par ailleurs, les différentes instances publiques fédérales ont décidé de laisser au propriétaire du véhicule le choix de se baser sur la valeur NEDC 2.0 ou WLTP pour le calcul de la déductibilité fiscale, l'avantage de toute nature et la cotisation de solidarité. Provisoirement du moins !

A condition évidemment que le constructeur mentionne les deux valeurs CO2 sur le certificat de conformité. Il sera d'ailleurs tenu de le faire jusqu'à fin 2022 pour les hybrides rechargeables. Pour les voitures immatriculées avant le 1er janvier 2021, rien ne change : elles restent taxées en fonction de la valeur NEDC.

Si vous souhaitez être informé de tous ces changements fiscaux, nous vous invitons à télécharger notre guide fiscal gratuit.
Téléchargez le guide



Vous avez encore des questions ? N'hésitez pas à contacter votre account manager ou nos experts fiscaux via consulting.belgium@athlon.com

 
 

Suivez l'actualité concernant la mobilité

Abonnez-vous gratuitement et recevez le Mobility Reporter par e-mail. 

Abonnez-vous gratuitement

 

Retour au sommaire