En voiture !

  • Avant de prendre le volant, veillez à être bien reposé. La fatigue est le premier ennemi des vacanciers. En juillet et en août, elle est à l’origine d’un accident autoroutier sur trois.
  • Faites une pause d’au moins 10 minutes toutes les 2 heures. Ne négligez aucun de ces arrêts, même si vous êtes pratiquement arrivé à destination. Quatre fois plus d’accidents surviennent pendant les 100 derniers kilomètres. Vous sentez la fatigue arriver ? Faites une sieste de 15 à 20 minutes.
  • Partir de nuit et éviter les embarras de circulation est tentant, mais cette solution comporte des risques. Les probabilités d’accident sont trois fois plus importantes pendant la nuit. L’obscurité lasse rapidement, et si vos compagnons de voyage dorment, l’ennui se fera d’autant plus sentir. Les autres usagers de la route sont eux aussi moins vigilants pendant la nuit.
  • En ce qui concerne la température, n’enclenchez pas immédiatement la climatisation. Commencez par laisser la voiture refroidir sur les premiers kilomètres en ouvrant grand les fenêtres et en activant la ventilation au maximum. Enclenchez ensuite simultanément l’air conditionné et le recyclage d’air : vous récupérerez ainsi l’air frais généré.
  • En cas de vague de chaleur, ne réglez pas la température à plus de 5 ou 7° C en dessous de la température extérieure. Ainsi, s’il fait 30° C à l’extérieur, réglez la climatisation sur 25° C ou minimum 23° C (si vous ne supportez vraiment pas la chaleur).
  • Ne dirigez pas la soufflerie vers votre visage, sous peine d’attraper maux de gorge, de tête ou d’assécher votre peau.
  • Coupez la climatisation avant d’arriver à destination : cela permettra à votre corps de s’acclimater progressivement à la température extérieure.
  • Effectuez tous les deux ans au moins un entretien de l’air conditionné pour éviter l’apparition de bactéries et d’allergènes.

Bon voyage!