Information

Les voitures électriques alimentent désormais le réseau électrique

Posté sur
Les premières « bornes de réinjection » au monde ont été inaugurées à Amsterdam. Celles-ci permettent aux voitures électriques de recharger leur batterie et de redistribuer de l’énergie sur le réseau public. À terme, cette technologie du « Vehicle to Grid » permettra de couvrir les pics de demande d’électricité.

Depuis un certain temps, la vente de voitures électriques est en hausse, ce qui peut entraîner des périodes de pic de demande d’énergie. L’utilisation d’électricité fournie par des sources renouvelables, comme des panneaux solaires et des éoliennes, augmente également. Cependant, la quantité d’énergie générée par ces sources naturelles fluctue parfois : un temps venteux et ensoleillé offre beaucoup d’énergie, mais un ciel couvert et sans vent en fournit moins. 

Comment pouvons-nous couvrir ces pics de demande d’électricité et d’énergie générée de manière efficace ? La toute nouvelle technologie « Vehicle to Grid » (V2G) semble apporter une réponse à cette question. Elle permet en effet de réinjecter dans le réseau l’électricité stockée dans la batterie d’une voiture électrique via une borne de recharge en cas de forte demande. La borne de recharge fait alors office de borne de réinjection. Dès que la demande baisse, les voitures peuvent à nouveau être rechargées. 

Bornes de recharge intelligentes

Les conducteurs qui utilisent les bornes de recharge intelligentes indiquent quand ils souhaitent rouler en voiture et quand la batterie doit donc être chargée. Ensuite, la borne détermine comment la recharger et quand elle peut réinjecter de l’électricité dans le réseau pour répondre à la demande en période de pic. Le propriétaire de la voiture électrique reçoit une compensation pour l’électricité fournie lors de chaque recharge.

Pour le moment, dix bornes de réinjection sont disséminées dans la ville d’Amsterdam, le long de voies publiques. Deux autres bornes de recharge sont également installées respectivement sur un site de bureaux et à côté d’un centre sportif. Branchées à celles-ci, les voitures ne fournissent pas d’électricité au réseau, mais directement à l’entreprise (« Vehicle to Office »). Actuellement, seules les voitures électriques des marques Nissan et Mitsubishi peuvent être raccordées aux bornes de réinjection.

Énergie abordable

Le projet pilote V2G est une initiative de NewMotion, l’entreprise responsable des bornes de recharge. Elle collabore avec la société flamande Enervalis, qui fournit la technologie Internet nécessaire. Le gestionnaire du réseau Alliander s’assure que l’électricité soit bien réinjectée dans le réseau. Les partenaires espèrent que cette nouvelle technologie permettra d’ajuster les pics et les baisses de l’offre et la demande d’énergie. Le réseau énergétique public pourra ainsi rester abordable à l’avenir. 

L’expérience amstellodamoise s’inscrit dans le programme européen City-zen, qui se penche sur l’intégration de l’énergie durable dans deux villes à forte densité de population (Amsterdam et Grenoble, en France). Le projet pilote durera deux ans. Les premiers résultats sont attendus pour l’été 2018.

Retour au sommaire