Information

Découvrez les nouvelles options du budget mobilité

Posté sur
L’entrée en vigueur de nouvelles mesures fiscales à partir de 2023 est actuellement au cœur de toutes les discussions. Mais saviez-vous que le gouvernement planche aussi sur le budget mobilité et sur l’élargissement potentiel des options du pilier 2 ? Athlon s’est penché sur la question.

Les projets actuellement sur la table du gouvernement comportent trois points d’action. Les voitures de société resteront fiscalement attrayantes en 2026 à condition d’être ‘zéro émission’, on prévoit des incitants fiscaux pour les infrastructures de chargement et on envisage en même temps de simplifier et d’élargir le budget mobilité. La date butoir est fixée au 1er septembre 2021.

Le budget mobilité fédéral repose sur 3 piliers : une voiture écologique, les moyens de transport durables et les frais de logement, et l’assignation du solde éventuel. Les principaux changements portent essentiellement sur le deuxième pilier. En effet, vous allez bientôt pouvoir puiser dans votre budget mobilité pour payer les frais suivants :

  • Abri et équipements pour vélo
  • Moyens de transport électriques autres que l’e-bike, comme la trottinette électrique, par exemple. 
  • Trajets en transports publics pour les membres de la famille résidant sous le même toit.
  • Frais de parking à proximité des gares de bus ou de train
  • Frais de logement (loyer ou intérêts et amortissement du capital en cas de crédit hypothécaire) pour toute personne domiciliée dans un rayon de 10 km autour de son lieu de travail. Aujourd’hui, ce rayon est limité à 5 km.

Prochaine étape : 2026

Dans le cadre du premier pilier, vous pouvez actuellement choisir une voiture écologique répondant aux critères suivants :

  • Émissions de CO2 plafonnées à 95 g/km. 
  • La norme d’émissions doit au moins correspondre à la norme en vigueur pour les nouveaux véhicules.
  • Dans le cas d’un véhicule hybride rechargeable, la puissance de la batterie doit être d’au moins 0,5 kWh par tranche de poids du véhicule de 100 kg.
  • En ce qui concerne les trois critères cités ci-avant, la voiture sélectionnée doit faire au moins aussi bien que la voiture échangée contre le budget mobilité. 

Mais attention, ces conditions vont changer le 1er janvier 2026. A partir de cette date, vous ne pourrez plus financer que des voitures ‘zéro émission’ avec votre budget mobilité. C’est du moins ce qui se dit aujourd’hui. Ce projet de loi doit encore être voté et ratifié.

Vous êtes intéressé par le budget mobilité mais vous ne savez pas comment vous lancer ? Contactez Athlon : nous vous guidons de A à Z et vous déchargeons de tout souci. Vous souhaitez en savoir plus sur la question et sur notre vision ?

Permettez-nous de vous renvoyer à notre livre blanc “Habitat, Travail et Mobilité 2030”.


 

 

Suivez l'actualité concernant la mobilité

Abonnez-vous gratuitement et recevez le Mobility Reporter par e-mail. 

Abonnez-vous gratuitement

 

Retour au sommaire