Information

Comment les autres pays accélèrent-ils la mobilité électrique ? L'exemple de l'Allemagne

Posté sur
Angela Merkel ambitionne d'ici 2030 d'avoir 10 millions de voitures électriques en circulation sur les routes allemandes. La chancelière dégage pour ce faire de nombreux moyens.

Alors que le gouvernement flamand a récemment supprimé la prime pour l'achat de voitures électriques, parce qu'il manquerait ainsi son objectif, Berlin fait l'inverse. Le gouvernement allemand a augmenté la subvention à l'achat de voitures électriques de 4 000 à 6 000 euros. La mesure entrera en vigueur ce mois-ci et vaudra pour toutes les voitures électriques dont la valeur catalogue est inférieure à 40 000 euros. Pour les voitures plus chères, jusqu'à 65 000 euros, la subvention s'élèvera à 5 000 euros. Si vous achetez un véhicule hybride plug-in, vous recevrez une somme entre 3 000 et 4 500 euros.

1 million de bornes de recharge

Afin de soutenir l'expansion de ce parc automobile électrique, la chancelière allemande prévoit d'installer un million de bornes de recharge dans tout le pays d'ici 2030. Ce projet est estimé à 3,5 milliards d'euros, somme que l'Allemagne entend investir dans ces bornes de recharge dans les années à venir. Actuellement, le pays n'en compte encore que 21 000.

Rôle de l'industrie

Dans ses mesures, le gouvernement allemand réserve également un rôle important à l'industrie : il est possible que le secteur automobile finance une partie des subventions plus élevées et des investissements dans les infrastructures de recharge. 

De grandes marques automobiles telles que Daimler, BMW et Volkswagen, qui regroupe notamment Audi, Skoda et Porsche, sont allemandes. Les constructeurs automobiles allemands tablent sur la vente de 700 000 voitures électriques subventionnées d'ici fin 2025. Cela devrait aussi préserver les emplois dans l'industrie automobile pendant la transition vers la mobilité électrique. 


Suivez l’actualité au pays de la mobilité

Abonnez-vous gratuitement et recevez directement le Mobility Reporter par e-mail.
Abonnez-vous gratuitement


Retour au sommaire