Information

« Avec l’I-PACE, Jaguar rajeunit son image »

Posté sur
Athlon a aussi pris de bonnes résolutions : à partir de cette année, nous vous tenons informés des véhicules que nos employés testeront pour vous. Pour bien commencer l’année, nous nous mettons à la tâche avec la Jaguar I-PACE, la première voiture entièrement électrique de la prestigieuse marque.

La Jaguar I-PACE a été testée par Ludovic De Borle, Product Manager chez Athlon. « C’est un modèle que nous attendions depuis un certain temps », explique-t-il. « L’I-PACE est l’une des premières voitures totalement électriques destinées aux cadres supérieurs et fabriquées par un constructeur traditionnel. Cette voiture marque un tournant important pour Jaguar : la marque rajeunit son groupe cible et son image. »

Carte de visite branchée

Selon Ludovic De Borle, la Jaguar I-PACE est difficile à classer. « En termes de volume, elle n’est pas tout à fait comparable avec une BMW X5 ou une Audi Q7, mais ce n’est pas non plus une berline classique, comme une Audi A4 ou A6. C’est un nouveau modèle intermédiaire. » Pour acquérir une I-PACE, il vous faudra débourser plus de 79 000 euros pour la version standard. Pour ceux qui peuvent se le permettre, ce choix est toutefois avantageux sur le plan fiscal : en optant pour une voiture de société à entraînement électrique, vous bénéficiez d’un taux d’imposition largement plus faible que pour une voiture essence ou diesel équivalente.

Avec l’I-PACE, Jaguar ouvre également un nouveau marché. « Bien que Jaguar dispose traditionnellement d’un public cible fidèle, l’I-PACE affiche un look plus jeune et plus sportif que les autres modèles. Selon nous, cette voiture est surtout intéressante pour les hommes d’affaires qui considèrent leur voiture comme une carte de visite branchée : PDG, indépendants, consultants et professions libérales », souligne Ludovic De Borle.

Moteur économique

La Jaguar I-PACE roule 100 % à l’électricité et rappelle donc la Tesla Model X : aussi luxueuse, mais bien moins imposante. Ludovic De Borle : « D’après les normes WLTP, avec une batterie pleine, la Jaguar a une autonomie de 470 kilomètres. Et nous l’avons vérifié. La voiture roule en effet de manière très économique. Lors de nos tests de conduite, nous avons facilement atteint 350 à 400 kilomètres après une recharge complète. »

La Jaguar I-PACE présente cependant un inconvénient technique : recharger à domicile ou au bureau avec un courant alternatif peut uniquement être réalisé à une puissance de 7,5 kW. Ludovic De Borle : « Par conséquent, il faut compter huit à dix heures pour que la batterie soit complètement rechargée. Ce point peut s’avérer ennuyeux pour ceux qui souhaitent recharger leur voiture chaque jour après de petits trajets. »

« Les longues distances ne posent pas de problème : avec un chargeur rapide de 50 kW sur courant continu, qui se trouve aux bornes de recharge le long de l’autoroute, l’I-PACE peut voir son autonomie augmenter de 270 km en une heure », précise-t-il. « Nous nous attendons à ce que Jaguar lance une nouvelle version de l’I-PACE, capable de recharger plus rapidement sur courant alternatif, dans un futur proche. Dès que ce problème sera résolu, l’I-PACE permettra de fortement renforcer la popularité de Jaguar sur le marché de la gestion de flotte. »

Suivez l’actualité au pays de la mobilité

Abonnez-vous gratuitement et recevez directement le Mobility Reporter par e-mail.
Abonnez-vous gratuitement


Retour au sommaire