Information

La première voiture volante bientôt prête à être produite

Posté sur
La situation semble tirée d’un film de science-fiction : une voiture qui se transforme en hélicoptère, afin de voler gaiement au-dessus des embouteillages. Pourtant, la Pal-V Liberty, la première voiture volante destinée à une production en série, sera lancée sur le marché l’année prochaine.

L’entreprise néerlandaise Pal-V a travaillé pendant dix ans sur le prototype de la Liberty, une voiture dotée de trois roues, d’un rotor sur le toit et d’une hélice à l’arrière. Pour voler, le véhicule utilise une technique qui ressemble plus à celle d’un autogire (un avion équipé d’un rotor sans moteur, NDLR) qu’à celle d’un avion. 

Cockpit pour deux

Le modèle de la Pal-V Liberty se distingue largement des prototypes de la concurrence. Les constructeurs américains se concentrent principalement sur des modèles dotés d’ailes repliables. Lorsque le véhicule roule, le rotor de la Pal-V Liberty est replié sur le toit. Le poids de ce rotor rend la voiture bien moins stable. C’est pourquoi elle est équipée d’un système de suspension lui permettant d’être fortement inclinée dans les virages, tout en gardant les roues parfaitement sur la route. 

L’hélice à l’arrière de la Pal-V Liberty présente un important diamètre (quelque 10,5 mètres), mais le véhicule reste plutôt compact en mode voiture. Il mesure 4 mètres de long (comme une Mercedes-Benz Classe A), 2 mètres de large et 1,7 mètre de haut. Le « cockpit » offre de la place pour un conducteur, un passager et environ vingt kilos de bagages. Pour le moment, la Pal-V Liberty roule et vole à l’essence. À terme, ses inventeurs aimeraient passer à un entraînement électrique, mais les batteries prévues à cet effet sont actuellement trop lourdes.

Prix : 300 000 euros

Pour voler dans les airs avec la Pal-V Liberty, il faut attendre dix minutes. C’est la durée du passage complet du mode voiture au mode volant. Le décollage se fait en roulant lentement en avant. Le véhicule a besoin de 90 à 200 mètres de « piste » pour décoller. Une fois dans les airs, la voiture volante peut atteindre une vitesse maximale de 180 km/h et une vitesse de croisière de 140 km/h. Au sol, la Pal-V Liberty roule à une vitesse correcte, allant jusqu’à 160 km/h. 

Les acheteurs potentiels devront débourser quelque 300 000 euros pour acquérir la voiture volante de Pal-V. Ils peuvent d’ores et déjà contacter l’entreprise hollandaise. Les premières livraisons commenceront dès que le véhicule sera complètement homologué. Les autorités néerlandaises étudient également les permis et licences nécessaires pour que la Pal-V Liberty prenne son envol. Les constructeurs espèrent que le cadre juridique sera établi d’ici 2019, afin de lancer leur voiture volante sur le marché.

Retour au sommaire