Information

Pourquoi ne faut-il plus se soucier de l’autonomie ?

Posté sur
Les premières voitures électriques commercialisées ne disposaient que d’une autonomie limitée. La crainte de tomber en panne à mi-chemin effrayait de nombreux automobilistes. Nous vous expliquons une fois encore pourquoi cette époque est révolue.

Tant la technologie que l’infrastructure ont fait d’énormes progrès en quelques années. Et l’autonomie a suivi. 

Plus de kilomètres avec des batteries plus performantes

La plupart des véhicules électriques sont équipés d’une batterie au lithium-ion, qui est devenue bien plus puissante ces dix dernières années. Les premiers modèles devaient se contenter d’une batterie d’environ 24 kWh. Parmi les modèles populaires de 2019, on trouve en revanche des batteries de 75 kWh (Tesla modèle 3 Long Range) et de 95 kWh (Audi E-Tron Advanced 55 Quattro).

L’efficacité croissante dope également l’autonomie. La plupart des modèles peuvent désormais parcourir 400 kilomètres avec une batterie entièrement chargée. C’est largement suffisant pour une utilisation quotidienne : une recharge de temps à autre pendant la nuit suffit.

Rouler plus responsable = rouler plus loin

Qui roule responsable roule loin. C’est valable tant pour les voitures dotées d’un moteur à combustion que pour les véhicules électriques. En roulant à vitesse modérée et constante, vous maximisez l’autonomie de votre véhicule électrique. Cela vaut donc la peine d’activer le cruise control. 

Les technologies qui facilitent la conduite électrique responsable se multiplient également. C’est par exemple le cas de la conduite avec une seule pédale, comme le démontre Nissan avec l’e-Pedal. Lorsque vous enfoncez l’accélérateur, vous accélérez. Si vous le relâchez, la voiture freine et récupère l’énergie de ce freinage. Cette « récupération de la puissance de freinage » permet de parcourir plus de kilomètres.

Recharger facilement et partout

Même la voiture dotée de la plus grande autonomie doit être rechargée. Une opération qui est, elle aussi, de plus en plus facile, grâce au nombre croissant de bornes de recharge :

  • Bornes de recharge publiques. La Belgique compte désormais plus de 10 000 bornes de recharge publiques et le réseau ne cesse de s’étendre. De nombreux sites web et apps pratiques vous indiquent l’itinéraire vers la borne de recharge la plus proche et adaptée à votre type de raccordement, comme The New Motion de Shell ou Chargemap
  • Au travail. De nombreuses entreprises font installer des bornes de recharge sur leur site pour leurs collaborateurs et visiteurs. Les techniques telles que le load management surveillent la consommation totale d’électricité sur le site et adaptent de façon dynamique la vitesse de charge, afin de répartir au mieux la capacité électrique du raccordement au réseau disponible sur un site. Les voitures électriques sont ainsi rechargées en fonction des besoins, par exemple en donnant la priorité aux véhicules des commerciaux. 
  • Borne de recharge à domicile. Il n’y a rien de plus facile que de brancher votre voiture le soir et de démarrer le lendemain matin avec une batterie pleine. Il existe une solution de recharge pour chaque type de véhicule électrique. Les systèmes de recharge intelligents ne commencent à recharger que durant les heures creuses et enregistrent entre autres les frais d’électricité réalisés.

Et il y a plus simple encore. Chez Athlon, nous proposons une solution de recharge sur mesure pour chaque entreprise et conducteur, en collaboration avec nos partenaires Eneco et Powerdale. Pour les installations domestiques chez les collaborateurs, Athlon fournit en outre le remboursement automatique des frais d’électricité au conducteur. Pour les hybrides plug-in, Athlon propose une solution sur mesure sous la forme d’un ingénieux chargeur mobile, avec remboursement des frais d’électricité compris. Découvrez-en plus ici  

Toutes ces raisons ne suffisent pas à vous convaincre que l’avenir appartient aux véhicules électriques ? Notre livre blanc gratuit vous en persuadera. 

 

Suivez l’actualité au pays de la mobilité

Abonnez-vous gratuitement et recevez directement le Mobility Reporter par e-mail.
Abonnez-vous gratuitement


Retour au sommaire