Information

Une camionnette électrique pour seulement 400 € par mois

Posté sur
Ces deux dernières années, le prix du leasing des camionnettes électriques a considérablement baissé. Les statistiques d’entretien d’Athlon révèlent en outre que ces véhicules sont plus fiables que les camionnettes à carburant.

Le segment des petites camionnettes, de type Citroën Berlingo, Peugeot Partner et Renault Kangoo, a connu une forte hausse ces dernières années. Elles sont principalement utilisées par des livreurs de médicaments, de nourriture ou de colis à domicile. Jusqu’à présent, le modèle électrique était plus cher que son équivalent à carburant. Mais cette différence de prix ne cesse de s’atténuer. Steve Somers, Commercial Vehicles Advisor au sein d’Athlon : « Nous constatons que les véhicules électriques nécessitent bien moins d’entretien que les voitures à essence ou diesel. Nous avons donc pu réduire leur prix de leasing mensuel. »

3 euros par 100 km

En comparaison avec les voitures particulières, les camionnettes électriques ne bénéficient que de peu d’avantages fiscaux. Le choix d’un véhicule utilitaire électrique permet surtout de réduire les frais de consommation et d’entretien. Vous pouvez dès à présent vous procurer une camionnette électrique pour 400 euros par mois. Steve Somers : « Ce prix est en effet 50 à 75 euros plus cher que celui d’une même camionnette à carburant, mais ce surcoût est largement compensé par le prix plus faible de l’électricité. La consommation moyenne s’élève à 20 kWh par 100 kilomètres, ce qui représente 3 euros pour 100 kilomètres. Vous récupérez donc rapidement la différence pendant le contrat de leasing. »

Les camionnettes électriques constituent une alternative intéressante principalement pour les livraisons en ville. « Quarante à cinquante arrêts par jour usent les voitures essence ou diesel », souligne Steve Somers. « Nos statistiques d’entretien le prouvent. Les véhicules à carburant tombent bien plus souvent en panne et restent donc plusieurs jours au garage. Une catastrophe pour les entreprises ou les indépendants qui s’en servent comme outil de travail et qui se retrouvent au chômage technique. Dans ce cas, un véhicule de remplacement n’offre qu’une maigre consolation. Souvent, les camionnettes ont été entièrement construites sur mesure et équipées pour effectuer des tâches spécifiques. »

Optez dès à présent pour 2 ou 3 VE

Comment les entreprises peuvent-elles concrètement se préparer à la transition vers l’électromobilité ? Steve Somers : « Athlon conseille à ses clients d’introduire dès aujourd’hui deux ou trois VE dans leur parc automobile. Franchissez le pas et suivez avec nous la courbe d’apprentissage. Vous serez ainsi prêt pour la transition vers l’électromobilité. »

Retour au sommaire