Information

Dans quelle mesure connaissez-vous le code de la route pour la conduite à vélo ?

Posté sur
Sur un vélo, le monde s’offre sous une perspective différente qu’en voiture. Connaissez-vous bien le code de la route qui s’applique à vous lorsque vous circulez à vélo ?
  1. En tant que cycliste, vous n’avez jamais la priorité aux passages pour vélos.
    Contrairement à un piéton sur un passage pour piétons, le cycliste n’a pas priorité sur un passage pour vélos. À vélo, vous n’avez pas non plus priorité sur un passage pour piétons. Par contre, si vous descendez de votre vélo et traversez en le tenant à la main, vous êtes considéré comme un piéton et avez alors la priorité (sur le passage pour piétons, bien entendu).
  2. Dans une rue à sens unique, un cycliste peut uniquement rouler à contresens si c’est indiqué.
    Si les cyclistes sont autorisés à emprunter une rue à sens unique à contresens, c’est indiqué au bas du panneau d’interdiction. S’il n’existe pas d’exception pour les cyclistes, les mêmes règles s’appliquent que pour tous les autres usagers de la route et vous pouvez uniquement utiliser la voirie dans une seule direction.
  3. S’il y a une piste cyclable, vous ne devez pas rouler dessus si celle-ci est en mauvais état.
    S’il est plus dangereux de circuler sur la piste cyclable que sur la chaussée, par exemple à cause d’un obstacle ou parce que la piste cyclable est en trop mauvais état, vous pouvez rouler sur la chaussée. Naturellement, à vous de faire preuve de bon sens !
    S’il y a une piste cyclable d’un seul côté de la voirie, vous devez utiliser cette piste cyclable dans les deux sens. S’il y a une piste cyclable des deux côtés de la voirie, utilisez la piste cyclable présente dans votre sens de circulation.
  4. Quand vous tournez, vous devez indiquer la direction, sauf si c’est trop dangereux.
    Même en tant que cycliste, vous avez l’obligation d’annoncer vos intentions aux autres usagers de la route. Si vous voulez tourner, vous pouvez indiquer la direction en tendant un bras. Mais si cela vous fait perdre votre équilibre, par exemple sur une chaussée pavée, la sécurité prime et vous ne devez pas tendre le bras.
  5. Dans une rue cyclable, les voitures ne peuvent jamais dépasser les cyclistes.
    Dans une rue cyclable, les cyclistes ont priorité sur le reste de la circulation ; les voitures ne peuvent ici donc pas dépasser les cyclistes.
    Si vous ne vous trouvez pas dans une rue cyclable, les voitures peuvent vous dépasser à condition de laisser au moins 1 mètre d’espace entre la voiture et le vélo.
  6. Si vous êtes impliqué dans un accident en tant que cycliste parce qu’un automobiliste ne vous a pas vu, vous êtes en tort si vous rouliez dans le mauvais sens.
    Si vous circuliez du mauvais côté de la chaussée alors qu’il vous était possible de rouler du bon côté, vous êtes en tort si vous provoquez un accident et que l’automobiliste était en droit de s’attendre à l’absence de toute circulation dans le mauvais sens. Un juge peut éventuellement statuer que vous êtes tous les deux en tort.
  7. Dans la situation illustrée sur l’image ci-dessous, vous pouvez continuer tout droit ou tourner à droite à hauteur du feu rouge, mais vous devez céder la priorité aux autres usagers de la route.
    Dans ce cas-ci, vous pouvez continuer tout droit ou tourner à droite si le feu est rouge. C’est indiqué par les panneaux de circulation présents sous le feu de signalisation. Vous devez toutefois céder la priorité aux autres usagers de la route. En l’absence de panneau de circulation, vous ne pouvez bien sûr pas passer au feu rouge, même s’il n’y a pas de circulation.










Retour au sommaire