Information

5 conseils pour un mois de mai sans voiture

Posté sur
L’ASBL GreenCaps rêve d’un mois de mai pendant lequel les voitures restent au garage et les rues se remplissent de cyclistes, de piétons, de groupes de covoiturage et de bus. Grâce à son action « Mai sans voiture », elle incite tout le monde à opter pour des modes de transport alternatifs. Participez et contribuez avec votre entreprise à réduire les émissions de CO2 et de particules fines dans l’air !

« Nous souhaitons pousser les gens à réfléchir à leur consommation automobile », explique Virginie Hertsens d’Athlon, membre de GreenCaps. « Nous ne voulons pas bannir complètement la voiture. Nous souhaitons simplement inciter tout un chacun à utiliser des modes de transport alternatifs pendant un mois. Nous espérons que, grâce à notre action, les gens prendront l’habitude de prendre le vélo pour parcourir de petites distances. Les avantages sont nombreux : vous prenez l’air et vous ne devez vous soucier ni des embouteillages ni des places de stationnement. Le covoiturage pour aller au travail est également une bonne alternative. Vous pouvez ainsi discuter avec vos collègues préférés. »

5 tonnes de CO2 en moins

Athlon soutient pleinement cette vision alternative de la mobilité et le projet de GreenCaps. L’année dernière, quelque 400 participants ont pris part à l’action « Mai sans voiture ». Ils ont ainsi enregistré une réduction de 5 tonnes d’émissions de CO2. Avec votre aide, nous souhaitons soutenir GreenCaps à faire encore mieux cette année. Motivez vos employés à participer à « Mai sans voiture » en lançant vous-même des actions ludiques. Pour convaincre le plus d’employés possible, suivez nos précieux conseils.

5 conseils pour un mois de mai sans voiture

  1. Mettez votre personnel sur la bonne voie
    Évitez que votre personnel se perde sur le chemin du travail. Distribuez donc suffisamment de cartes d’itinéraires cyclables et de plans des transports en commun. Envoyez également un e-mail avec des liens vers des sites pratiques, comme :
    « Active Mode » de Bruxelles Mobilité[i1]  : informations intéressantes sur les itinéraires cyclables, les stations Villo, les points vélos, les magasins de vélos, les arrêts de la STIB et les stations Cambio.
    Les itinéraires cyclables régionaux de Bruxelles[i2]  : vous pouvez choisir l’itinéraire avec le moins de dénivelés, un atout pour les cyclistes moins aguerris !
    Les itinéraires cyclables en Flandre et au sud de Bruxelles  : parcourir la Flandre à vélo ? Ce site propose toutes les informations nécessaires aux cyclistes invétérés.
  2. Distribuez des gilets fluorescents
    Assurez-vous que vos employés soient bien visibles pour se rendre au travail à vélo ou à pied. Distribuez par exemple des gilets fluorescents avec le logo de votre entreprise aux participants.
  3. Prévoyez des vélos de remplacement pour les malchanceux
    Prévoyez quelques vélos de remplacement afin que les membres du personnel en panne puissent rentrer chez eux.
  4. Prévoyez des aménagements adaptés
    Assurez-vous que votre personnel ait accès à un parking vélos sûr. Vos employés peuvent-ils prendre une douche et se changer ? Voilà un autre point important pour les persuader de rouler à vélo !
  5. Organisez un concours
    Enregistrez les scores de chacun et calculez qui a parcouru le plus de kilomètres à vélo ou en transport en commun. Le vainqueur remportera la gloire éternelle et vous pourrez le récompenser en lui offrant de nouveaux accessoires pour son vélo ou un billet de train pour une excursion d’un jour.

Inscrivez-vous sur le site de GreenCaps et suivez de près l’action de Greencaps sur leur page Facebook.

GreenCaps

GreenCaps a été fondé par des personnes soucieuses de changer le monde. Son président Philippe Gendebien peut compter sur le soutien d’une vingtaine de bénévoles. Tout au long de l’année, l’ASBL organise quatre grandes actions pour attirer l’attention sur la durabilité. En février, une action vise à lutter contre le gaspillage alimentaire. En été, pendant la période des barbecues, une autre action incite les gens à ne pas manger de viande et, en octobre, une autre encore invite les participants à couper le chauffage. Virginie Hertsens : « Ces campagnes ont pour but de motiver tout le monde. Ensemble, nous sommes plus forts pour tenir tout un mois ! Par de petites actions, nous pouvons rendre la planète plus viable. Mais tout le monde participe à son propre rythme et fixe ses propres objectifs. Pour nous, il est important que personne ne soit pointé du doigt. »

Retour au sommaire