Information

Le prix du leasing des voitures électriques longtemps surévalué

Posté sur
Après une analyse en profondeur du coût de l’entretien, des assurances et de la valeur résiduelle, Athlon a adapté ses prix pour les véhicules électriques. Par le passé, les coûts du leasing des VE ont été surévalués.

En 2009, Athlon a été la première entreprise de leasing de Belgique à proposer une voiture électrique. Depuis, Athlon a acquis une grande expertise en matière de gestion de véhicules électriques.  Ludovic De Borle, Product Manager au sein d’Athlon : « Nous sommes arrivés à la conclusion qu’une voiture électrique nécessite moins d’entretien qu’une voiture à carburant. La raison ? Un véhicule électrique n’a pas de moteur à combustion, pas d’embrayage et pas de pot d’échappement et compte donc moins de pièces sujettes à l’usure.  Il n’a en outre pas d’huile à remplacer, et ses freins s’usent moins vite grâce à sa capacité de freinage régénératif. »

Moins de sinistres

Athlon a également étudié le prix des assurances. Ludovic De Borle : « À l’origine, nous calculions la prime d’assurance de toutes nos voitures sur la base du prix catalogue et du nombre de chevaux. Mais cette méthode de calcul rendait systématiquement une voiture électrique plus chère que son homologue à carburant. Aujourd’hui, nos statistiques nous indiquent que les conducteurs de VE endommagent moins leur voiture et que les dégâts éventuels sont moins graves. C’est pourquoi nous proposons désormais des produits d’assurance spécifiques pour les véhicules électriques. Ceux-ci sont 30 pour cent moins chers que les anciennes primes d’assurance. »

Les valeurs résiduelles continuent d’augmenter

De plus, la valeur résiduelle, soit le prix de vente d’une ancienne voiture de leasing, augmente pour les véhicules électriques. « Il existe actuellement un véritable marché d’occasion pour les VE. Le contrat de leasing des premières voitures électriques arrive à échéance et, malgré l’offre limitée, nous constatons un grand intérêt. Les sommes déboursées par les concessionnaires et les particuliers sont supérieures à la valeur que nous avions estimée il y a quatre à cinq ans. Ceci nous permet de réduire le prix actuel du leasing pour les VE. »

Retour au sommaire