Information

Dans quelles villes avez-vous besoin d’une vignette environnementale ?

Posté sur
À partir du 1er janvier 2018, Bruxelles introduira, dans la foulée d’Anvers et de Paris, une zone de basse émission (ZBE). Plus de deux cents villes situées dans dix pays européens bannissent les véhicules les plus polluants de leur centre-ville.

Si vous envisagez un road-trip à travers l’Europe, mieux vaut vous renseigner au préalable sur les villes qui ont introduit une zone de basse émission, les véhicules concernés et les critères d’admission. La plupart des zones de basse émission ne concernent que les camions et camionnettes, mais en Allemagne et en Italie par exemple, elles visent aussi les voitures particulières.

Belgique
  • Anvers : Depuis le 1er février 2017, le centre-ville d’Anvers et une partie du Linkeroever forment une zone de basse émission. À Anvers, le critère d’admission est la norme Euro de votre véhicule. Sont admis : les véhicules diesel de normes Euro 3 (avec filtre à particules), 4, 5 et 6 et les véhicules essence de normes Euro 1 à 6. La norme Euro de votre véhicule est en principe indiquée sur le certificat d’immatriculation. En 2020 et 2025, les conditions d’admission seront plus strictes. Cliquez ici pour plus d'infos.
  • Bruxelles : La Région de Bruxelles-Capitale introduira en 2018 une zone de basse émission qui sera en vigueur dans les 19 communes. En 2018, seuls les véhicules diesel de norme Euro 1 ou les véhicules sans norme Euro seront exclus. Les critères d’admission seront durcis d’année en année. Ainsi, pour circuler à Bruxelles en 2025, les véhicules diesel devront satisfaire au minimum à la norme Euro 6 et les véhicules à l’essence et au gaz naturel à la norme Euro 3. Cliquez ici pour plus d'infos.
  • Gand :Le centre-ville de Gand deviendra une zone de basse émission en 2020. L’admission de votre véhicule dans la ZBE dépendra de votre norme Euro et du type de carburant. Les véhicules diesel de norme Euro 5 ou plus et les véhicules à l’essence ou au gaz naturel de norme Euro 2 ou plus y auront libre accès. À partir de 2025, les critères d’admission seront plus stricts. Pour accéder librement à la ZBE, les véhicules diesel devront alors satisfaire au minimum à la norme Euro 6 et les véhicules à l’essence et au gaz naturel à la norme Euro 3. Cliquez ici pour plus d'infos.
Allemagne

Une vignette environnementale est obligatoire dans 66 villes allemandes. Votre véhicule se verra attribuer une couleur spécifique en fonction de son degré de pollution. Il existe trois vignettes : la verte, la jaune et la rouge. Le début et la fin des zones environnementales sont désignés par un panneau de signalisation, sur lequel figurent également les couleurs admises dans le centre. Les automobilistes ne possédant pas de vignette risquent une amende. Plus d’infos ici.

Autriche

L’Autriche possède, depuis 2015, un cadre national pour les zones de basse émission avec des vignettes de différentes couleurs. À Vienne et dans la province de Basse-Autriche, vous avez d’ores et déjà besoin d’une vignette. D’autres villes et provinces leur emboîteront sans doute le pas prochainement. Plus d’infos ici.

Danemark

Une zone environnementale est en vigueur à Copenhague (y compris dans le quartier de Frederiksberg), Aarhus, Odense et Aalborg. Dans cette zone, les véhicules diesel de plus de 3,5 tonnes peuvent uniquement circuler s’ils disposent d’une vignette environnementale ou s’ils sont équipés d’un filtre à particules. Plus d’infos ici.

France

Paris a introduit une zone de basse émission, tandis qu’à Grenoble, la « zone à faible émission d'urgence » est activée en cas de pics de pollution. Lyon applique un régime basé sur les plaques d’immatriculation paires et impaires, qui tient également compte du caractère écologique des véhicules. Plusieurs villes françaises examinent la possibilité d’instaurer une ZBE dans leur centre. Plus d’infos ici.

Italie

L’Italie possède plusieurs zones de basse émission, soumises à différentes normes et heures, surtout dans le nord de l’Italie, mais aussi en Sicile, par exemple. Milan et Palerme combinent la zone environnementale à un péage urbain. Plus d’infos ici.

Norvège

Oslo prévoit une zone de basse émission à partir du printemps 2017. Les détails ne sont pas encore arrêtés, mais la réglementation concernera très probablement tous les types de véhicules, y compris les voitures étrangères. Plus d’infos ici.

Pays-Bas

Chez nos voisins du nord, un cadre national régit les zones de basse émission. Il fixe les critères d’admission et les horaires pour l’ensemble des Pays-Bas. La plupart des villes ont introduit la ZBE pour les camions, mais l’étendent actuellement de plus en plus aux camionnettes. Plus d’infos ici.

Portugal

En deux endroits du centre de Lisbonne, une zone environnementale est en vigueur du lundi au vendredi, de 7 à 21 heures. Plus d’infos ici.

Royaume-Uni

Londres applique un péage urbain dans le centre et une taxe environnementale pour les véhicules plus lourds dans la zone élargie du Grand Londres. Durham a également introduit un péage urbain dans son centre historique. Plus d’infos ici.

Suède

Stockholm, Umeå et Göteborg possèdent une zone de basse émission. Les véhicules motorisés, à l’exception des motos, qui entrent et sortent du centre-ville, doivent payer un péage. Plus d’infos ici.

Suisse

La Suisse a banni les voitures de certains villages de montagne afin de permettre aux visiteurs de profiter pleinement de l’air pur de la montagne. Plus d’infos ici.

Les principales vignettes peuvent être commandées via le webshop du VAB. Vous trouverez également sur son site un aperçu par pays des tarifs de péage et des vignettes. Sur le site internet Urban Access Regulations de la Commission européenne, vous trouverez un aperçu actualisé de toutes les zones de basse émission et de tous les péages urbains.

Retour au sommaire