Information

Du diesel à l'électrique

La mise au vert de Re-Vive

Posté sur
Athlon
Du diesel à l’électrique, de la possession au partage d’une voiture, de la carte carburant à la Mobility Card. Cet automne, l’expert de la transformation durable d’anciens sites industriels Re-Vive a opté pour un parc automobile plus vert. « Quelle approche avons-nous adoptée ? » Mieke Vanhuyse de Re-vive nous explique ce changement.

Re-Vive achète d’anciens sites industriels, les assainit et les transforme en quartiers durables et dynamiques. Elle construit ainsi de la manière la plus écologique possible et bannit, si possible, les combustibles fossiles pour répondre aux besoins en énergie.

Re-Vive souhaitait que les principes de durabilité qui caractérisent l’entreprise se reflètent dans sa flotte. Mieke Vanhuyse : « La première étape a porté sur le remplacement de trois voitures diesel par des BMW i3 électriques. Une de celles-ci est une voiture partagée que les collègues peuvent utiliser. »

Véhicule partagé

« Quelle approche avons-nous adoptée ? Pour commencer, nous avons expliqué à l’ensemble de l’équipe nos intentions de faire passer notre parc automobile au vert. Nous voulons sensibiliser nos collaborateurs au fait qu’il n’est pas à tout prix indispensable de posséder une voiture. En permettant le partage d’une voiture au sein de l’entreprise, nous espérons qu’ils prendront davantage conscience de la question de la mobilité. Ce principe de partage s’inscrit parfaitement dans notre modèle d’entreprise : dans chaque quartier que nous construisons, nous prévoyons un espace commun où tous les riverains peuvent par exemple organiser des fêtes, aménager une aire de jeux pour les enfants ou stocker la tondeuse commune. »


Quelques semaines après l’introduction réalisée par Re-Vive, Athlon a présenté ses solutions de mobilité : le vélo d’entreprise via la formule Bikeleasel'Athlon Mobility Card qui permet de prendre les transports en commun ou de louer des vélos urbains, et FlexDrive wqui met à disposition des conducteurs qui ont choisi une petite voiture un budget flexible. Ce budget leur permet de choisir une plus grande voiture quand ils en ont besoin. Mieke Vanhuyse : « Après la séance d’informations, nous avons permis à nos collaborateurs d’opter ou non pour le passage au vert de la flotte. »

Vélos urbains

Trois personnes ont répondu à l’offre et notre entreprise compte désormais trois voitures électriques. « Mais la voiture ne représente pas le choix le plus malin pour tous les déplacements », souligne Mieke Vanhuyse. « Pour les distances plus courtes, nos collaborateurs peuvent emprunter des vélos urbains ou les transports en commun. »

« Athlon dispose des connaissances et des services pour répondre à la demande d’une mobilité flexible. Notre personne de contact, Frédérique Van Nuland, nous a accompagnés d’une manière professionnelle et transparente pour nous proposer une solution de mobilité sur mesure. Bref, nous sommes extrêmement satisfaits d’avoir fait appel à Athlon. »

Retour au sommaire