Information

La Flandre lie la taxe de circulation des utilitaires aux émissions de CO₂

Posté sur
À partir du 1er juillet 2017, la taxe de circulation des camionnettes et utilitaires légers en Flandre dépendra des émis-sions de CO₂. Qu’est-ce que cela change ?

Jusqu’au 1er juillet 2017, la taxe de circulation annuelle des camionnettes et utilitaires légers sera toujours calculée sur la base de la masse. Mais à partir du 1er juillet, elle sera liée aux émissions de CO₂. Cette mesure s’applique uniquement aux véhicules neufs. Pour les camionnettes déjà en circulation, rien ne change à ce stade. Les anciennes règles restent aussi d’application en cas de leasing opérationnel (par exemple via Athlon VanLease).

Masse maximale autorisée

Le montant de la nouvelle taxe de circulation est basé sur 19,32 euros par 500 kg MMA (masse maximale autorisée). Ce montant est majoré de 0,30 % pour chaque gramme de CO₂ par kilomètre au-delà de 122 grammes. À l’inverse, chaque gramme en dessous de 122 grammes sera récompensé par une réduction de 0,30 %.

Type de carburant

Par ailleurs, les normes européennes et le type de carburant influeront également sur le montant final à payer. Ce sont surtout les nouveaux utilitaires à moteur diesel qui devront payer davantage à partir du 1er juillet 2017. Pour les utili-taires de plus de 2,51 tonnes, le type de carburant n’entre pas en ligne de compte.

Calculez vous-même

Vous pouvez calculer la taxe de circulation applicable à votre véhicule sur le site Internet de l’administration fiscale flamande. Munissez-vous du formulaire rose de votre véhicule au moment de surfer sur http://belastingen.vlaanderen.be. Les nouvelles règles visant les utilitaires ne s’appliquent pas aux véhicules immatricu-lés par des sociétés de leasing comme Athlon.

Exonérations

À partir du 1er juillet, les camionnettes électriques seront exonérées de la taxe de circulation. Les camionnettes roulant au gaz naturel (CNG) bénéficieront d’une exonération jusqu’en 2020 inclus. Cette modification incitera les acheteurs d’utilitaires légers à choisir des véhicules plus respectueux de l’environnement au prochain Salon de l’Auto de Bruxelles.

Wallonie et Bruxelles

En Région de Bruxelles-Capitale et en Région wallonne, rien ne change à ce stade. L’employeur y paie toujours une taxe de circulation moins élevée pour une camionnette, de type utilitaire léger« véritable ». Le poids du véhicule dé-termine le montant de la taxe annuelle. Elle varie de 35,09 euros pour un véhicule de moins de 500 kilogrammes à 148,76 euros pour un véhicule de 3 001 à 3 500 kilogrammes. Les tarifs sont indexés annuellement au 1er juillet.

Retour au sommaire