Communiqué de presse

Athlon se fait remarquer pendant le festival d’innovations Hack Belgium

2 idées commerciales sur la mobilité sortent du lot

by
BRUXELLES, le 8 mai 2017 – Le week-end dernier, quelque 700 professionnels se sont penchés sur l’avenir de la Belgique pendant les trois jours du festival d’innovations Hack Belgium. Parmi les centaines d’idées avancées, le thème de la mobilité était au cœur des débats.

Les développements rapides de la technologie informatique, la robotisation, l’automatisation des tâches, l’internet des objets, l’impression 3D, les drones et les voitures sans conducteur : notre économie est clairement en plein tournant. Après la vapeur, l’électricité et l’ordinateur, l’ère du numérique est arrivée.

Expert en mobilité

Mais à quoi doit ressembler ce nouveau monde ? Environ 700 professionnels ont étudié la question pendant le festival d’innovations Hack Belgium. Avec des experts de tous les domaines de la société, ils ont réfléchi aux solutions, aux technologies et aux innovations commerciales pour préparer la Belgique à affronter l’avenir. Athlon a participé à l’événement en tant qu’acteur actif et qu’expert de la mobilité durable et innovante.

Erwin Ollivier, PDG d’Athlon : « Nous sommes confrontés à tant d’évolutions que les fondements de notre modèle d’entreprise vont devoir changer. Athlon choisit de ne pas subir ces évolutions, mais de réinventer notre manière de travailler. Des initiatives comme Hack Belgium sont idéales pour sortir des sentiers battus et entrer en contact avec de nouveaux réseaux et de nouvelles idées. »

Les 14 travaux d’Hercule

Hack Belgium a recensé 14 ambitions pour l’avenir de la Belgique. Et voici l’une d’entre elle : le pays comme World’s Mobility Brain, la Belgique carrefour du monde, réputée pour ses grands flux de transport multimodaux et durables. Erwin Ollivier : « Nous sommes très éloignés de cette représentation de l’avenir. Par exemple, chaque jour, notre pays connaît des embouteillages structurels. Chacun sait que le problème existe et chacun estime que les autres doivent le régler. Avant tout, nous devons changer nos habitudes de manière drastique. De plus, la législation belge doit subir un changement profond : elle offre actuellement peu de marge de manœuvre en matière de mobilité et d’innovation. »

Erwin Ollivier a mis les hackers au défi d’encourager les conducteurs à prendre part à l’économie participative. Résultat : « De nombreuses idées avancées lors de Hack Belgium ont pris la forme d’applications ayant pour but de changer les habitudes des gens », explique Erwin Ollivier. « Une idée a en particulier attiré mon attention : une plateforme de mobilité rassemblant l’offre et la demande et incitant les gens à faire du covoiturage. Il s’agit d’une idée intéressante, qui mérite d’être approfondie. » 

Scène principale

L’un des exemples de mobilité présentés sur la scène principale le 3e jour de Hack Belgium était l’application BeMoTo – Be Mobile Together, qui s’adresse aux personnes à mobilité réduite, soit près de 30 pour cent des passagers à Bruxelles. L’application signale en temps réel quels ascenseurs de métro sont en panne. En outre, les voyageurs peuvent demander ou proposer de l’aide contre des titres de transport gratuits, par exemple.

Un autre projet de mobilité qui a convaincu la majorité des personnes présentes était Kirch-off : une plateforme qui connecte les consommateurs et les producteurs d’électricité pour voitures. Lorsqu’une voiture électrique a une batterie chargée, cette énergie peut servir de fournisseur d’électricité pendant les moments de pic.

Luc Blockx, chief Innovator au sein d’Athlon, n’est pas étonné de voir ces deux idées de mobilité en finale : « La mobilité est un thème cher à l’ensemble de la société : l’infrastructure demande énormément de place, un bien qui se fait rare en Flandre à l’heure actuelle. En outre, le bruit et les émissions de substances nocives incommodent tout le monde. Le fait que cette attention accrue portée aux coûts sociaux de la mobilité se traduise en dossiers concrets est une bonne chose. »

Retour au sommaire