Article

Malus écologique 2021, toujours plus sévère !

Placé sur
par Pamela
malus-ecologique-web-teaser-article

Adoptée le 17 décembre 2020, la loi de finances 2021 prévoit un nouveau durcissement du malus écologique au 1er janvier 2021. Découvrez dès à présent le nouveau barème et les montants par tranches du Malus écologique 2021..

Avec pour objectif de réduire les émissions de CO2, la loi de finances 2021 présente un ensemble de mesures visant à encourager l’achat de véhicules propres et le développement des énergies renouvelables. Sans surprises, le malus auto 2021 sera plus sévère cette année :

Les nouveautés du malus écologique pour 2021

Un abaissement du seuil de déclenchement

A nouveau, le malus écologique commencera plus tôt. Avec la mise en œuvre de la norme WLTP venue remplacer la norme NEDC en mars 2020, le malus s’appliquera désormais à partir de 133g/km de CO2 au lieu de 138g/km en 2020. Sur les recommandations de la Convention Citoyenne pour le Climat, le seuil de déclenchement sera, a priori, de nouveau diminué en 2022, passant alors à 128g/km de CO2, et 123g/km de CO2 en 2023.

Une grille « avancée »

La progression des montants demeure identique mais elle est avancée de 5 grammes. Le malus s’élèvera ainsi à 1 074€ de malus à partir de 156g/km au lieu de 161g/km. De la même manière, plus les montants augmentent vite, plus les valeurs de CO2 s’accroissent et plus la hausse du malus est conséquente. Elle ainsi limitée à 500€ jusqu’à 159g/km, voire 1 000€ jusqu’à 172g/km mais elle franchit les 2 000€ de hausse à 189g/km et les 3 000€ à partir de 202g/km.

Un montant maximum qui explose

Le malus maximum qui avait déjà été revu à la hausse en 2020 continue d’augmente lui aussi. De 20.000 euros pour les véhicules émettant plus de 212 g/km, il passe ainsi à 30.000 euros à partir de 2021 pour les plus de 218 g/km, à 40.000 euros en 2022 pour les plus de 223 g/km et à 50.000 euros pour les plus de 225 g/km.

Malus au poids, finalement reporté à 2022 

La mise en place d’un second malus a longtemps fait débat et divisé au sein du gouvernement. Initialement présenté en 2019 pour taxer les véhicules lourds et par conséquent, les plus polluants, le ministre de l’Economie s’est opposé à son introduction dans la loi de finances 2021, préférant attendre la loi sur le climat qui sera présentée à la fin d’année 2020 et discutée 2021.

Finalement, le Premier Ministre Jean Castex a donné raison à la Ministre de la Transition Ecologique, Barbara Pompili qui tenait à son introduction. Cependant, son application sera effective à partir du 1er janvier 2022 seulement. Cette taxe visera les véhicules de plus de 1 800 kg et la pénalité sera de 10€ par kilo supplémentaire. Les modèles hybrides rechargeables et électriques seront épargnés et un système d’abattement sera mis en place pour les familles nombreuses.

Grille du malus écologique 2020 et 2021

Retrouvez la grille complète du malus écologique pour l’année 2021 en libre-téléchargement. 

 cliquez-ici

 

 

Suppression de trois taxes en 2021

Pour compenser le durcissement du malus automobile, le gouvernement a également prévu la suppression de trois taxes en 2021. Ces suppressions s’expliquent également par une volonté du gouvernement de simplifier la taxation sur les véhicules les plus puissants et donc les plus polluants. Il s’agit des taxes suivantes :

La taxe sur les modèles de plus de 36 CV dite « Taxe sur les véhicules de luxe »

Cette taxe qui avait fait son apparition suite à la suppression de l’ISF s’applique aux véhicules de 36 CV et plus. Elle imposait ainsi 500€ de taxe par cheval fiscal à partir de cette limite, avec un plafond de 8 000€. Elle disparaîtra début 2021.

Le malus sur les véhicules d’occasion

Depuis 2018, les modèles d’occasion de plus de 10 CV sont taxés à hauteur de 100€ pour 10 et 11 CV, 300€ pour 12 à 14CV, 1 000€ à 15CV et plus. Ce malus était dégressif de 10 % par an depuis la date de la première immatriculation et disparaîtra aussi début 2021.

Le malus sur les véhicules les plus polluants

En complément du malus écologique et à l’achat d’un véhicule neuf, un malus annuel de 160€ devait être réglé par les propriétaires des véhicules les plus polluants depuis 2009. Cette taxe n’aura plus lieu à partir de 2021.

Guide Fiscalité Athlon 2021 : loi de finances et mobilité, ce qui change en 2021 !

N'hésitez pas également à en savoir plus sur la nouvelle réglementation fiscale en téléchargeant le Guide Fiscalité Athlon 2021

 

Retour à l'actualité