Information

5 conseils pour éviter les dégâts en fin de contrat

Posté sur
Lorsqu’un employé restitue sa voiture de leasing, les dégâts de fin de contrat peuvent donner matière à discussion. Évitez donc autant que possible les dommages. En tant que Fleet Manager, que pouvez-vous faire pour éviter la dégradation de votre parc automobile ? Découvrez-le ici en 5 conseils.

Lors de la restitution de ses voitures de leasing, Athlon applique les directives et critères objectifs de Renta, la Fédération belge des loueurs de véhicules. Ainsi, Athlon ne facture pas les dégâts d’usage normaux, tels qu’un léger coup de pierre sur le capot ou de petites traces d’usure à l’intérieur. Mais en cas de dégâts anormaux, la dépréciation du véhicule vous sera imputée, à vous ou au conducteur.

1. Sensibilisez et informez vos conducteurs

Incitez dès lors vos conducteurs à prendre le plus grand soin de leur véhicule. Donnez-leur des conseils utiles, comme utiliser des housses de protection pour les sièges et le coffre. Conseillez-leur d’enlever sans tarder les fientes d’oiseaux avant qu’elles ne corrodent la peinture de la voiture. Une conduite et un entretien respectueux et pleins de bon sens n’entraînent pas de dégâts anormaux.

2. Faites régulièrement réviser vos voitures de leasing

Demandez à vos conducteurs de faire réviser leur véhicule de leasing au moins une fois par an dans un garage agréé ou centre de service agréés par Athlon. Les problèmes seront ainsi détectés à temps et les dégâts resteront limités.

Il est en outre judicieux de faire réviser vos véhicules avant leur restitution. Vous aurez ainsi le temps de procéder aux éventuelles réparations nécessaires. Si votre entreprise dispose d’un espace couvert et sec, suffisamment grand et éclairé, ces inspections peuvent même être réalisées chez vous, au bureau.

3. Réparez les dégâts sans tarder

Lorsqu’un conducteur signale un dommage à son véhicule, faites-le réparer sans tarder dans une carrosserie agréée par Athlon. Vous éviterez ainsi d’aggraver le problème. Attention: une mauvaise réparation par un fournisseur non agréé sera considérée comme un dégât inacceptable. Signifiez également bien à vos conducteurs qu’il vaut mieux éviter de réparer soi-même de petites griffes ou bosses. Cela ne fait souvent qu’empirer les dégâts.

4. Informez-vous sur l’estimation des dégâts

Une voiture de leasing présente des dégâts anormaux ? Sa perte de valeur – et non son coût de réparation – sera calculée à l’aide d’une matrice des sinistres. Cette matrice est gage de transparence. Demandez conseil à votre personne de contact Athlon et informez-en vos conducteurs.

5. Restituez correctement le véhicule

Informez également vos conducteurs de la manière dont ils doivent restituer leur véhicule. Veillez à ce qu’ils nettoient la voiture et la débarrassent de tous leurs effets personnels. Par contre, les documents de bord, le carnet d’entretien et toutes les clés doivent être présents dans le véhicule. Les articles manquants seront facturés. Enfin, du 1er avril au 1er octobre, la voiture doit être restituée avec les pneus été ; le reste de l’année, elle doit l’être avec les pneus hiver.


Retour au sommaire