Information

Les trottinettes, une réglèmentation bientôt en vigueur?

Posté sur

Il ne lui aura fallu que quelques mois pour devenir tendance dans beaucoup de villes.

Cependant, on dit d’elle qu’elle encombre la voie publique, qu’elle va trop vite, qu’elle roule partout et maintenant qu’elle blesse voire même qu’elle tue.

L’Homme et la vitesse ne font pas toujours bon ménage. En effet, fût un temps ou les accidents mortels en véhicules motorisés étaient extrêmement fréquents.  Fort heureusement, les chiffres ont nettement baissé depuis lors.

Grâce à quoi ? Un mode d’utilisation plus intelligent mais aussi des progrès en termes de sécurité du véhicule. Petit bémol ; hors mis le fait de diminuer la puissance d’une trottinette électrique, il s’avère impossible de rendre ce petit 2 roues sécurisé.

Reste donc le facteur humain ; c’est en faisant preuve de bon sens à tous les niveaux et en instaurant une réglementation que ce moyen de transport pourrait faire taire ses détracteurs.

Pour reprendre le cas de Paris, où l’on a pu apercevoir un imprudent lancé à plus de 80 km/h en trottinette électrique sur le périphérique, où l’on a également retrouvé bon nombre de ces appareils délaissés sur les routes, les trottoirs mais également au fond de la Seine, où l’on compte beaucoup d’accidentés et récemment une personne tuée suite à la collision avec un camion, il fallait réagir !

 C’est bien évidement ce que la ville lumière a fait.

  • Age du conducteur : 12 ans

  • Nombre d’usagers sur l’engin : 1 seul

  • Vitesse maximale : 25 km/h

  • Equipements obligatoires : Casque et gilet réfléchissant

  • Conditions de roulage : Piste cyclable

Ensuite, pour lutter contre les abandons des trottinettes dans des lieux inopportuns, la seule solution s’avère être des stations fixes. Afin de parvenir à diviser l’espace publique, il faut limiter le nombre d’opérateurs.

Quant aux idées pour faire respecter ces zones de dépôt, elles sont nombreuses. Allant de la simple contravention, jusqu’à l’impossibilité de désactiver l’engin si le GPS intégré indique qu’il est hors zone. Le Danemark a adopté une troisième solution qui consiste en un système de caution que ne peut être récupérée par l’utilisateur qu’après avoir envoyé la preuve qu’il a laissé la trottinette dans une zone de parking.

En conclusion, la trottinette servant pour les uns à effectuer le premier et le dernier kilomètre du trajet domicile – lieu de travail – domicile et pour les autres de moyen de transport unique, a, certes, un avenir potentiel. Le tout est de réglementer son usage et faire preuve de bonne conduite.

Retour au sommaire