MyAthlon

    Avant-première EV - Lexus RZ 450e, concurrent annoncé de l’Audi Q4 e-tron

    vendredi 29 avril 2022

    La marque de luxe japonaise Lexus a mis du temps à lancer un crossover électrique sur le marché. Mais ce sera bientôt chose faite avec le RZ 450e. Entièrement pensé et conçu comme un véhicule électrique, le nouveau-venu bénéficie en outre de toute une série de gadgets technologiques.

    Lexus RZ 450e

    Lexus faisant partie du groupe Toyota, le RZ 450e a été développé conjointement au Toyota bZ4X. Mais malgré des dimensions assez similaires, le RZ affiche une stature nettement plus imposante. En réalité, il vise surtout les clients prêts à pousser la porte d’un showroom Audi à la recherche d’un Q4 e-tron.

    Son look à la fois costaud et raffiné lui vient notamment de sa calandre en forme de sablier (qui n’a plus rien d’une grille de radiateur puisque les véhicules électriques n’ont quasi plus besoin de refroidissement par air). A l’arrière du RZ 450e, nous reconnaissons le bandeau lumineux typique de la marque, au centre duquel trône fièrement le logo Lexus.

    Volant d'avion

    Ce qui frappe d’emblée à l’intérieur, c’est le demi volant, qui n’est pas sans rappeler celui qu’on retrouve dans les cockpits d’avion. Dans le cas d’un système steer-by-wire comme c’est le cas ici, il n’y a plus de liaison mécanique entre le volant et l’essieu avant. Les mouvements du volant sont convertis en signaux numériques destinés à commander la rotation des roues via un moteur électrique.

    Les avantages du système (proposé en option), c’est que cela permet une meilleure vue sur le tableau d’instrumentation, une meilleure stabilité en ligne droite, mais surtout un angle de braquage plus petit. Il faut en effet imprimer moins de rotation au volant, ce qui favorise la précision.

    Exclusivement en version ‘quatre roues motrices’

    Contrairement à ses concurrents, le Lexus RZ 450e n’est proposé qu’en version AWD. Il est équipé d’un moteur électrique à l’avant et d’un autre à l’arrière, lesquels génèrent une puissance cumulée de 230 kW (313 ch) et un couple de 435 Nm. Assez pour permettre à ce crossover de luxe à vocation sportive d’atteindre les 100 km/h – départ arrêté – en à peine 5,6 secondes. 

    Ce qui le distingue également, c’est sa technologie Direct4. Celle-ci permet en effet d’envoyer toute la puissance et le couple disponibles en quelques millisecondes aux quatre roues, ce qui est nettement plus rapide que les transmissions intégrales mécaniques classiques. Aucun risque donc de manquer d’adhérence, pas même sur les terrains les plus exigeants.

    Une garantie à toute épreuve

    Aux dires de Lexus, la batterie de 71,4 kWh promettrait une autonomie WLTP de plus de 400 kilomètres. Une estimation à mettre au conditionnel car la marque n’a pas encore communiqué les chiffres officiels. Le chargement de la batterie peut se faire en courant continu à 150 kWh ou à 11 kWh en courant alternatif.

    Et pour prouver toute la confiance qu’il met dans sa batterie, le constructeur l’assortit d’une garantie de dix ans ou un million de kilomètres. A condition évidemment de la faire contrôler une fois par an dans un garage Lexus.

    Le nouveau Lexus électrique peut être commandé dès maintenant. Les premières livraisons sont prévues pour la fin de l’année 2022.

    Lexus RZ 450e

    Restez informé sur le leasing automobile et la mobilité

    Abonnez-vous gratuitement et recevez l'Athlon Mobility Reporter dans votre boîte mail.
    Abonnez-vous gratuitement