MyAthlon

    Avant-première EV - Citroën C5 Aircross restylé: inspiré par ‘Fleet’

    lundi 17 janvier 2022

    Avec son gros crossover, la marque au double chevron vise surtout une clientèle professionnelle. Pour ce faire, elle lui a fait subir un solide lifting, histoire de lui donner un look plus ‘statutaire’. L’impression générale a également gagné en qualité et le système d’infodivertissement est plus complet que jamais.

    Citroën New C5 Aircross 2022

    La plupart des marques limitent généralement le lifting de leurs véhicules au strict nécessaire. Contrairement à Citroën qui a carrément remodelé le faciès du C5 Aircross. Les courbes franches et les blocs optiques fendus ont cédé la place à des lignes plus structurées et à un front plus vertical qui renforce l’impression de largeur. Tout cela afin d’accentuer son allure statutaire.

    Car c’est précisément ce qu’apprécie la clientèle de ce segment. Une clientèle composée de plus en plus de conducteurs professionnels, surtout séduits par la version hybride rechargeable. A l’heure où nous publions, quasi un C5 Aircross sur trois est vendu avec une fiche électrique.

    Maintenir les coûts sous contrôle

    Pour la conception de la face avant, le constructeur a dû respecter certaines contraintes, non seulement industrielles, mais aussi sécuritaires. Ainsi, dans le cas d’un lifting facial, la partie frontale ne peut être avancée ou reculée que d’un centimètre maximum. Au-delà d’un centimètre, le véhicule aurait dû repasser certains tests, notamment ceux portant sur la sécurité des piétons, ce qui aurait coûté une petite fortune.

    Les designers de Citroën ont également tenu compte de la demande du secteur des assurances, en l’occurrence un pare-chocs facile à remplacer et pas trop cher à produire, sous peine de faire grimper le prix du véhicule et de dissuader les clients potentiels – surtout sur le marché professionnel, obnubilé par le contrôle des coûts.

    Rectifier les erreurs

    Un lifting à mi-parcours offre la possibilité au constructeur d’adapter le design aux nouvelles tendances, mais aussi à rectifier les éventuelles petites erreurs. Citroën avait notamment appris de ses clients que la commande numérique de l’airco, intégrée dans l’écran multimédia, n’était pas pratique. Du coup, la marque a décidé de revenir au traditionnel panneau à touches physiques pour commander l’airco de la nouvelle mouture.

    De son côté, l’écran multimédia a gagné en taille, puisqu’il affiche désormais une diagonale de 10 pouces. A l’intérieur, pas de gros changements à signaler, si ce n’est l’habillage des sièges qui a été repensé car le tissage en relief de l’ancien modèle créait chez certains des points de pression peu agréables. C’était l’occasion aussi d’opter pour un tissu plus résistant et plus durable dans le temps.

    Restez informé sur le leasing automobile et la mobilité

    Abonnez-vous gratuitement et recevez l'Athlon Mobility Reporter dans votre boîte mail.
    Abonnez-vous gratuitement