MyAthlon

    Reports de livraison? Athlon a les solutions qu’il vous faut…

    mercredi 16 février 2022

    La pénurie de microprocesseurs entraîne de gros retards au niveau des livraisons de véhicules neufs. C’est d’autant plus vrai en Belgique, où la majorité des commandes concerne des marques premium et des véhicules (partiellement) électriques. Heureusement, Athlon a fait le choix d’une approche proactive et propose des solutions flexibles à ses clients.

    Les gestionnaires de flotte sont confrontés à d’énormes défis. Ils doivent en effet faire face aux nouveaux besoins en matière de mobilité, à la nécessité de passer à l’électrique et à une fiscalité toujours aussi complexe. Sans compter les importants retards de livraison de voitures neuves depuis l’année dernière en raison de la pénurie mondiale de microprocesseurs. Heureusement, ils peuvent compter sur l’aide et l’approche proactive d’Athlon, comme nous l’explique Els Descamps, Commercial Director.

    Els Descamps

    De quand date le problème des microprocesseurs et comment a réagi Athlon? 

    Les problèmes de livraison ont commencé à se manifester au cours du second semestre de 2021. Chez Athlon, nous nous sommes aussitôt attelés à développer des solutions pour continuer à garantir la mobilité de nos clients. Avec priorité aux contrats les plus susceptibles d’être prolongés. Pour commencer, nous avons décidé d’augmenter la durée et le kilométrage maximal au cas où la livraison du nouveau véhicule devait avoir du retard par rapport à la date de fin de contrat prévue, sans que cela entraîne des frais supplémentaires. Une flexibilité très appréciée des clients.

    Quelle est l’approche d’Athlon?

    Pas question de rester les bras ballants! Nous avons créé une taskforce spécifique qui approche les clients de manière proactive, parfois 9 à 12 mois avant la date de fin de contrat prévue. C’est en cela que nous nous distinguons. Lorsque le contrat ne peut être prolongé, en raison des risques ou de coûts techniques trop élevés, nous proposons des véhicules de transition via notre département Short Term Rental. Nous avons d’ailleurs considérablement étoffé notre flotte Rental à cet effet.

    La flotte Rental tourne donc à plein régime. Ce qui a aussi un impact favorable pour les EV, non?

    C’est vrai. Chez Athlon, nous avons très vite intégré des véhicules 100% électriques dans notre flotte court terme. A l’origine, ces véhicules étaient moins sollicités par nos clients que les véhicules à moteur thermique, mais la demande de véhicules de transition ne cessant d’augmenter, nos EV sont de plus en plus intégrés dans le circuit. Résultat? Les collaborateurs sont de plus en plus nombreux à pouvoir faire l’expérience de la conduite électrique. Autrement dit, nous avons fait d’une nécessité une vertu. Et cela ne pourra que faciliter le verdissement de la flotte.

    Existe-t-il d’autres solutions pour garantir la mobilité de vos clients? Comme l’échange de conducteurs?

    Bien sûr. Avec notre produit Athlon Car Switch, il est parfaitement possible de transférer les véhicules vers d’autres collaborateurs de la société. Un conducteur ayant déjà parcouru pas mal de kilomètres peut échanger son véhicule avec un collègue dont le compteur affiche moins de kilomètres. C’est une solution compensatoire qui évite de devoir restituer le premier véhicule pour cause de kilométrage élevé. Avec la solution Athlon Car Switch, nous veillons à ce que la voiture soit consciencieusement lavée, nettoyée et inspectée avant l’échange, pour que le deuxième conducteur puisse prendre la route en toute sérénité.

    Les prix des véhicules neufs n’ont-ils pas subi une solide augmentation? Comment y faites-vous face?

    En effet. Et nous sommes évidemment témoins de ces hausses de prix. Aujourd’hui, un même véhicule coûte plus cher qu’il y a disons deux ans. Nous aidons nos clients à y faire face et à compenser cette augmentation en réduisant le kilométrage contractuel et/ou en prolongeant la durée en cas de télétravail accru, par exemple.

    Nous avons donc d’une part des hausses de prix, et d’autre part des délais de livraison nettement plus longs. Cela entraîne-t-il une évolution vers des marques fleet plus modestes? 

    Cette évolution ne date pas d’hier. Elle est surtout le fait de l’offre de ces marques fleet ‘moins premium’. Prenez l’exemple de marques comme Hyundai, Nissan et Kia, qui se sont clairement imposées grâce à leur vaste gamme de véhicules hybrides rechargeables et électriques. Cela ne m’étonnerait pas que les marques chinoises aussi s’imposent progressivement chez nous. Elles sont très avancées en termes d’électrification et rencontrent nettement moins de problèmes de livraison.

    Voyez-vous d’autres tendances dont les gestionnaires de flotte devraient prendre conscience?

    Beaucoup de choses sont en train de changer aujourd’hui. Et simultanément. Un gestionnaire de flotte ne se contente plus actuellement de gérer une flotte et de négocier des contrats. Prenez l’exemple de la transition vers la conduite électrique. C’est un pas que vous ne franchissez pas comme ça, du jour au lendemain. Et sa réussite dépend de très nombreux facteurs. Les entreprises ne peuvent pas non plus ignorer le budget mobilité et le télétravail, car leur impact est loin d’être négligeable. Il ne faut pas s’étonner dès lors que nos services Consulting tournent à plein régime. Les gestionnaires de flotte apprécient énormément notre expérience, notre savoir-faire et notre encadrement sur mesure. D’où notre volonté de continuer à investir sur ce plan, afin de maximiser notre plus-value pour nos clients.

    Restez informé sur le leasing automobile et la mobilité

    Abonnez-vous gratuitement et recevez l'Athlon Mobility Reporter dans votre boîte mail.
    Abonnez-vous gratuitement